Comment améliorer les conversations coquines pour un plus grand plaisir

Commencez en douceur

conversations coquines

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les mots coquins au lit, commencez doucement. Commenter ce qui se passe peut être très excitant, dit Claire Alquier, sexologue et thérapeute de couple. D’un simple “oh oui” et “encore sexy”, à “coquine c’est bon” et “j’aime ça”. Selon Claire Alquier, n’hésitez pas à partager vos sentiments, même les choses que l’on peut percevoir par les gestes car les mots peuvent être puissants et responsabilisants. De même, vous pouvez complimenter le corps de votre partenaire : “Tu es tellement sexy quand tu ____”, “J’adore ton ____”. Le langage sexuel n’a pas besoin d’être extrême; il peut aussi être affectueux. Si un partenaire est plus à l’aise que l’autre, il peut exprimer ses sentiments et son plaisir à la place, ce qui motivera l’autre personne.

Partagez ce que vous ressentez sur le moment

Il est préférable de partager ce que vous ressentez sur le moment plutôt que de compter sur des astuces plus pornographiques conseille Claire Alquier. En vous concentrant sur vos envies et sensations ainsi que celles de votre partenaire, vous constaterez que les mots sexy viennent beaucoup plus facilement. Si vous ne traitez pas le sujet au préalable, être bavard sous la couette sera inévitablement plus difficile. Nous tenons souvent à chérir la spontanéité sans trop d’anticipation; cependant, pour quelque chose d’aussi intime que cela, il est bon de pouvoir en parler pour améliorer les relations intimes, dit la sexologue. Alors avant de lancer un “salope” pendant l’amour, il vaut mieux en avoir parlé au préalable car la notion de consentement n’exclut pas les conversations coquines. Il faut se faire confiance, s’appuyer sur son instinct et si des discussions et des espaces d’échange ont eu lieu, cela nourrit la capacité de s’adapter et de retenir ce qui plaît à l’autre personne afin de jouer avec les intensités.

À lire  Quel fruit marche le plus sur Fruitz ?

Adaptez-vous à la situation

Si vous êtes en mode rapide sur la table, c’est probablement le bon moment. D’un autre côté, si vous êtes dans un mode sexe vanille, préférez les mots tendres. Il n’y a pas de recette magique ici sauf être attentif à votre partenaire. Chuchoter n’exclut pas des expressions plus fortes, etc.

N’ayez pas peur du ridicule

Si les conversations coquines vous intimident, c’est principalement parce que vous craignez l’image que vous donnerez ou bien d’être maladroit(e) ou de faire éclater de rire votre partenaire. Avec les conversations coquines, la notion de ridicule surgit explique Claire Alquier. Si nous pouvons en faire un jeu et essayer sans penser qu’il y a quelque chose de ridicule là-dedans, nous pouvons trouver quelque chose qui fonctionne ajoute-t-elle. J’essaie toujours d’ouvrir la discussion en faisant comprendre que nous pouvons parler pendant les rapports sexuels de sexe mais aussi d’autres choses.

Sur un site de rencontre coquine, Miss Sands avoue clairement à Mr. Hendricks qu’elle aime les conversations coquines, mais il n’y connaît rien. Mr. Hendricks finit par demander à Miss Sands pourquoi elle aime tellement les obscénités et elle répond : “Je me sens comme une enseignante démodée toute la journée alors quand je suis chez moi, je veux m’évader et me sentir sexy”. Il réalise alors que ce ne sont pas tant les mots qu’il dit, mais comment il la fait se sentir. Et il ajoute : Que ce soit une liste de courses ou des trucs très pornographiques, verbaliser est important et très stimulant pour les partenaires.

Merci à Claire Alquier

Merci à Claire Alquier, sexologue et thérapeute de couple, pour ses précieux conseils. Son site Web : clairealquier.com. Voir aussi : peaking, la technique magique pour atteindre l’orgasme

Je m'appelle Pauline et je vais avoir 30 ans. J’aime écrire pour me libérer de toutes sortes d’émotions, tantôt positives tantôt négatives. Je peux passer des heures à écrire sur un sujet que je tiens énormément comme la rencontre, l’amour ou encore le voyage. Concernant ma vie privée, je suis une personne très épanouie en amour. Et c’est pour cette raison que j’ai créé Le French Kiss avec mon partenaire. C’est à travers cette plateforme que je partage mes astuces pour rencontrer l’âme-soeur. Je tiens à préciser que je ne suis pas “un docteur Love” et encore moins un coach de rencontre. En revanche, j’ai décidé de venir en aide aux célibataires qui cherchent un amoureux(se), car tout le monde mérite de trouver le grand amour.