Le sexting, une pratique appréciée par les pervers narcissiques

Ainsi, ceux qui aiment envoyer des sextos sont plus susceptibles d’être des pervers narcissiques, des individus psychopathes et/ou des êtres machiavéliques. Avec l’avènement des téléphones mobiles et des réseaux sociaux, les individus disposent de davantage de moyens pour susciter le désir sexuel, créer de l’excitation, alimenter l’obsession et exercer un véritable “contrôle sexuel” sur autrui. Si les jeux visuels à caractère sexuel existent depuis longtemps en termes de sexualité, le sexting les a rendu plus faciles et plus intrusifs qu’auparavant. Grâce au sexting, un individu peut désormais s’immiscer dans l’intimité et pénétrer l’esprit de la victime ciblée en devenant un objet constant et omniprésent de fantasme.

Les adeptes du sexting, des pervers narcissiques ?

Une enquête menée en 2021 sur près de 6 093 personnes a montré que ceux qui apprécient envoyer des sextos et/ou partager des photos nues avec des individus désirés sont plus susceptibles d’être des pervers narcissiques. En effet, leur score à l’évaluation du trouble de la personnalité narcissique est nettement supérieur à celui des autres. Il est important de noter que le trouble de la personnalité narcissique fait référence à une affection médicale où un individu ayant subi une blessure narcissique souvent issue de l’enfance a une faible estime de soi qu’il compense en se sentant supérieur et en recherchant l’admiration des autres. En conséquence, les narcissiques sont si obsédés par eux-mêmes qu’ils sont incapables de s’identifier à autrui.

Le sexting joue littéralement sur les apparences, qui est la technique de manipulation préférée des pervers narcissiques : – avec une photo, ils manipulent l’autre personne en ne montrant que ce qu’ils veulent montrer – avec des mots, ils parlent en étant quelqu’un qu’ils ne sont pas vraiment; ils jouent le rôle d’une autre personne afin de créer de l’excitation et de la fascination. En même temps, les bénéfices obtenus grâce au sexting comblent tous leurs besoins : ils obtiennent ce qu’ils désirent tout en donnant peu ou rien en retour ; sans tenir compte des autres ou se mettre à leur place. Pour éviter les pièges des manipulateurs narcissiques, vous devez placer vos limites. Cela vous permet de vous protéger.

Le sexting : une pratique égocentrique typique des narcissiques

Comme certains philosophes l’affirment, dans tout acte sexuel, c’est l’égocentrisme qui prévaut, et non l’expression du partage. Et cette observation est encore plus vraie pour un acte où la physicalité n’est même pas impliquée, comme le sexting, par exemple. Au moins lors des rapports sexuels, les corps sont physiquement connectés; alors que dans le cadre d’un échange enfiévré de sextos, aucune véritable connexion physique n’est établie : “chaque individu est largement concentré sur sa propre affaire”; ce qui sert parfaitement les désirs et les motivations de la personne narcissique centrée sur elle-même.

À lire  Virginité tardive : un choix assumé ou une situation subie ?

Selon le philosophe, c’est l’amour qui permet à un individu de dépasser lui-même et de transcender le narcissisme. Cependant, en raison de leur manque d’empathie, les individus narcissiques sont incapables d’aimer : ils n’imitent que la manière dont les autres aiment qu’ils ont observé. Cela explique pourquoi le sexting est si apprécié par les personnalités narcissiques. Si cela se produit, c’est le jackpot pour eux : le destinataire peut leur faire comprendre qu’ils les excitent à travers leurs mots, ce qui leur permet d’obtenir la dose d’admiration qu’ils recherchaient pour combler leur vide narcissique et renforcer leur ego. Le destinataire reste captivé et court après cet acte célèbre sans qu’il ne se produise réellement dans la réalité, ce qui finit par l’obséder et le maintenir sous contrôle.

Le “sext aggravé”, une preuve supplémentaire du manque d’empathie

En outre, les auteurs de l’étude mettent en lumière un type particulier de sext appelé “sext aggravé”. Ceci illustre clairement le manque d’empathie et le désir de dominer autrui par le biais des images…et du chantage. Le sext aggravé consiste à partager des photos à caractère sexuel explicite incluant d’autres personnes que les expéditeurs eux-mêmes sans le consentement des personnes concernées. L’objectif de cette manoeuvre est d’exercer une pression et une domination sur le destinataire en lui montrant qu’on possède une part de son intimité qui peut être révélée à n’importe qui ou en le forçant à sexto en retour. N’oubliez jamais que l’usage du sexting figure parmi les signes avant-coureurs d’une relation toxique.

Pour les individus ayant ce type de personnalité et recherchant des partenaires pour satisfaire leurs désirs sexuels, l’utilisation d’un site de rencontre coquine pourrait être un moyen pour eux d’établir des contacts avec d’autres personnes partageant les mêmes intérêts.

  • Le sexting est très apprécié par les narcissiques car il joue sur les apparences et permet de manipuler autrui.
  • Cette pratique égocentrique répond parfaitement aux besoins et motivations des personnes centrées sur elles-mêmes.
  • Le “sext aggravé” montre clairement le manque d’empathie et le désir de dominer autrui par le biais des images et du chantage.
À lire  Comment tester une fille pour savoir si elle vous aime ?

En conclusion, il est important de rester vigilant face au sexting et à ses dangers potentiels, notamment pour les personnes susceptibles d’être la cible de pervers narcissiques cherchant à exercer un contrôle et une domination sur autrui.

meilleurs sites de rencontres

Je m'appelle Pauline et je vais avoir 30 ans. J’aime écrire pour me libérer de toutes sortes d’émotions, tantôt positives tantôt négatives. Je peux passer des heures à écrire sur un sujet que je tiens énormément comme la rencontre, l’amour ou encore le voyage. Concernant ma vie privée, je suis une personne très épanouie en amour. Et c’est pour cette raison que j’ai créé Le French Kiss avec mon partenaire. C’est à travers cette plateforme que je partage mes astuces pour rencontrer l’âme-soeur. Je tiens à préciser que je ne suis pas “un docteur Love” et encore moins un coach de rencontre. En revanche, j’ai décidé de venir en aide aux célibataires qui cherchent un amoureux(se), car tout le monde mérite de trouver le grand amour.