Le candaulisme : une pratique sexuelle en vogue

candaulisme

Votre partenaire vous a proposé de pratiquer le candaulisme, mais vous ne saviez pas comment répondre. Entre désir, doutes et appréhensions, vous n’êtes pas sûr de vouloir franchir le pas dans cette pratique sexuelle de plus en plus populaire. Selon les statistiques sur les recherches internet, le candaulisme gagne du terrain chez les couples hétérosexuels et homosexuels aussi. Cette pratique sexuelle implique de regarder son partenaire de vie s’engager dans une activité sexuelle avec une autre personne, et elle émerge maintenant de l’ombre pour le bonheur de ses adeptes.

Prendre plaisir à regarder son conjoint faire l’amour à un tiers

Le candaulisme est une pratique sexuelle qui consiste à éprouver du plaisir en voyant son mari ou sa femme se livrer à des rapports sexuels avec une troisième personne. Vous pouvez d’ailleurs trouver votre bonheur et vous faire votre propre avis sur Wyylde. En réalité, le candaulisme est étroitement lié à l’excitation que procure cette vue. En pratique, le candaulisme peut être plus modéré et simplement découler du désir qui surgit lorsque quelqu’un pose les yeux sur son partenaire. Souvent, ce sont les hommes qui sont plus enclins à ce comportement sexuel car ils souhaitent voir leur femme admirée ou avoir des rencontres sexuelles avec un autre homme.

L’histoire commence avec le roi Candaule de Lydie qui trouvait sa femme si belle qu’il voulait partager ses charmes avec d’autres hommes en les invitant à regarder. Cette histoire explique la définition même de cette pratique : un partenaire prend plaisir à faire admirer son conjoint par un étranger.

L’évolution du candaulisme et ses différentes formes

Cette pratique a évolué et consiste aujourd’hui à s’exciter en voyant son conjoint ou partenaire avoir une relation avec une troisième personne et plus encore. Il existe différentes manières de pratiquer le candaulisme :

  • 1) La femme entretient des relations sexuelles avec son amoureux devant son conjoint.
  • 2) L’homme peut être absent lors des relations extraconjugales et ressentir simplement l’excitation lorsque sa femme lui raconte ses exploits ou lui montre des photos et vidéos.
  • 3) Dans les formes extrêmes du candaulisme, la femme et son amant peuvent prendre des positions dominantes sur l’homme. On parle alors de cuckolding, qui est une pratique sadomasochiste qui consiste à humilier la personne soumise par des mots ou gestes blessants. Cette pratique est réalisée avec le consentement de la personne soumise, uniquement dans le but de satisfaire leur plaisir.
  • 4) Dans certains cas, l’homme peut participer aux relations sexuelles que sa femme entretient avec un autre homme. Cela est très rare et relève plutôt de l’échangisme ou d’un désir de pratiquer le sexe en groupe. C’est l’opposé extrême du candaulisme puisqu’il tourne autour de l’excitation de voir son partenaire avoir des rapports sexuels avec son consentement.
À lire  Comprendre l'aromantisme : Quand les sentiments amoureux ne font pas partie de l'équation

De plus, cette pratique est interdite car un exhibitionniste risque un an de prison et une amende de 15 000 €. Le candaulisme ne concerne pas les lieux publics et, surtout, le fantasme repose sur la vision de son partenaire avec quelqu’un d’autre plutôt que sur l’exhibition de soi-même.

Candaulisme, échangisme et plaisir

L’échangisme est une pratique qui consiste pour les deux partenaires d’un couple à décider d’avoir des rapports sexuels avec un autre couple. Dans cette pratique, l’excitation de voir son partenaire s’engager dans une activité sexuelle avec une autre personne peut être un facteur.

En revanche, dans le candaulisme, le plaisir n’est pas nécessairement lié aux actes sexuels puisque simplement faire regarder son conjoint par une autre personne peut suffire à augmenter le désir sexuel. Vous pouvez rencontrer d’autres couples ayant les mêmes envies en explorant l’érotisme des rencontres libertines sur Wyylde.

Le candaulisme : besoin ou pathologie ?

Si cette pratique sexuelle ne nuit pas au couple, être candauliste n’est pas pathologique. En réalité, cela dissimule la nécessité de renforcer son ego pour deux raisons :

  • 1) Soit l’homme manque de confiance en lui et exhiber sa compagne aux autres, les voir envieux et désirants envers sa conjointe lui confère un sentiment de puissance qui aide à stimuler son désir sexuel et lui procurer du plaisir.
  • 2) Soit il ne parvient pas à satisfaire sa compagne sexuellement et
    accepter qu’elle ait des relations sexuelles avec une autre personne devant lui devient une forme de satisfaction sexuelle pour le plaisir et la jouissance d’elle.
À lire  Deuil amoureux : Un processus en plusieurs étapes pour prévenir Éviter les modèles de relations nocives Récurrents

Si l’un ou l’autre des partenaires est conscient et accepte la déviation sexuelle souhaitée par son conjoint, le candaulisme peut être un moyen d’explorer de nouvelles pratiques sexuelles visant à augmenter le désir et le plaisir au sein du couple. Le risque réside principalement dans le fait qu’un partenaire puisse finalement ne vouloir avoir de relations sexuelles qu’en pratiquant le candaulisme.

Je m'appelle Pauline et je vais avoir 30 ans. J’aime écrire pour me libérer de toutes sortes d’émotions, tantôt positives tantôt négatives. Je peux passer des heures à écrire sur un sujet que je tiens énormément comme la rencontre, l’amour ou encore le voyage. Concernant ma vie privée, je suis une personne très épanouie en amour. Et c’est pour cette raison que j’ai créé Le French Kiss avec mon partenaire. C’est à travers cette plateforme que je partage mes astuces pour rencontrer l’âme-soeur. Je tiens à préciser que je ne suis pas “un docteur Love” et encore moins un coach de rencontre. En revanche, j’ai décidé de venir en aide aux célibataires qui cherchent un amoureux(se), car tout le monde mérite de trouver le grand amour.